Du 22 juillet au 14 août inclus, nous ne sommes accessibles par téléphone que le matin, de 9h à 12h30.       
 

La Belgique doit garantir immédiatement un hébergement à tous les demandeurs d’asile !

En juillet dernier déjà, le Médiateur fédéral recommandait à Fedasil et au Secrétaire d’Etat à l’Intégration sociale et à la Lutte contre la pauvreté de mettre fin au refus d’accueillir dans les centres ouverts les enfants en état de besoin séjournant illégalement sur le territoire avec leurs parents. 

Quelques semaines plus tard, le Médiateur fédéral remettait un rapport à la Chambre des représentants sur cette problématique. 

Depuis lors, la crise de l’accueil s’est aggravée : Fedasil n’est désormais plus en mesure de garantir un hébergement aux demandeurs d’asile. L’accueil d’urgence dans les hôtels a atteint ses limites, et les CPAS refusent d’aider les personnes qui ont été renvoyées par Fedasil. 

La Belgique manque à son devoir de protection envers les demandeurs d’asile tel que consacré dans le droit belge et les conventions internationales qui lient l’Etat belge et méconnaît leurs droits les plus fondamentaux. 

A ce jour, les mesures proposées ne permettent pas de dégager de solution à court terme. 

Ainsi, à l’approche de l’hiver, des demandeurs d’asile qui, pour rappel, sont en quête d’une protection internationale, et des enfants dont l’état de besoin est établi se retrouvent chaque jour à la rue

Les autorités fédérales doivent se coordonner efficacement et prendre les mesures nécessaires, telles que la mise à disposition de bâtiments publics qui sont directement opérationnels pour accueillir immédiatement les personnes concernées dans des circonstances conformes à leurs droits fondamentaux et à la dignité humaine. 

L’Etat fédéral doit tirer les enseignements de la crise actuelle et se doter d’un plan efficace qui lui permette en toutes circonstances, dès que la capacité du réseau d’accueil est dépassée, d’offrir un accueil d’urgence aux bénéficiaires de la loi sur l’accueil.

Cliquez ici pour l'intégralité de la recommandation. 

publié le: 15/12/2009