Recommandations générales

2021 - 2020 - 2019 - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 -
imposer à toute autorité administrative fédérale, par l'insertion d'une disposition nouvelle dans la loi du 11 avril 1994 relative à la publicité de l'administration, l'obligation d'indiquer le délai dans lequel elle prendra une décision
mettre l'article 24, §2, de l'arrêté royal du 22 mai 2003 relatif à la procédure concernant le traitement des dossiers en matière des allocations aux personnes handicapées, qui prévoit que l'assuré social marque son accord pour que des montants versés indûment puissent être récupérés via son institution bancaire, en conformité avec la loi du 27 février 1987 relative aux allocations aux personnes handicapées dont l'article 16, §2, fixe les modalités auxquelles doivent répondre les décisions de récupération de montants payés indûment
donner une base légale à la pratique administrative permettant aux travailleurs indépendants de payer des cotisations sociales complémentaires malgré la prescription et déterminer la procédure à cet effet
prévoir explicitement dans la loi du 3 juillet 2005 relative aux droits des volontaires la possibilité pour les fonctionnaires et les indépendants en incapacité de travail d'exercer du volontariat
mentionner explicitement dans l'arrêté royal du 2 octobre 1937 portant le statut des agents de l'Etat que le fonctionnaire souhaitant exercer du volontariat doit soit demander au préalable l'autorisation de son employeur, soit n'est pas tenu de demander cette autorisation
lever la discrimination existant entre étudiants belges et étrangers pour l'obtention d'un permis de conduire belge, en adaptant l'arrêté royal du 23 mars 1998 relatif au permis de conduire aux principes énoncés dans les directives européennes en matière de permis de conduire
supprimer les termes « à l'occasion de cérémonies » de l'article 15, §2, 2°, de l'arrêté royal du 8 juillet 1970
prendre les mesures nécessaires afin d'assurer que le détenu ait la possibilité effective de préparer son reclassement. Cela implique que l'Etat fédéral conclue des accords de coopération efficients et efficaces avec les Communautés et/ou Régions compétentes
créer un point d'information central qui délivre de l'information de base et qui oriente ou transfère efficacement les demandes vers les services compétents. Ce point d'information peut prendre la forme d'une ligne d'information (gratuite) de l'autorité fédérale
modifier l'article 366 du Code des impôts sur les revenus 92 en sorte que la réclamation portée devant un service impliqué dans l'établissement ou le recouvrement de la cotisation contestée soit considérée comme valablement introduite et transmise d'office au directeur compétent
modifier l'article 371 du Code des impôts sur les revenus 92 en sorte que la date d'envoi de la réclamation vaille comme date d'introduction
modifier l'article 375 du Code des impôts sur les revenus 92 afin de conférer expressément au directeur des contributions directes la possibilité de retirer une décision statuant sur une réclamation
adopter un arrêté royal visant à exécuter l'article 394, § 4, du Code des impôts sur les revenus (CIR 92), afin de fixer, en cas d'imposition commune, la manière par laquelle est établie la quotité de l'impôt afférente au revenu imposable de chacun des contribuables
prendre les mesures nécessaires pour lever la contradiction qui découle de l'application combinée de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement et l'éloignement des étrangers et de l'article 31 du Code de droit international privé
Etablir des directives afin d'assurer l'application uniforme de l'article 31 du Code de droit international privé, conformément à l'habilitation qui est donnée par cette disposition au Ministre de la Justice et ce, en vue d'empêcher des décisions contradictoires en matière de reconnaissance d'un acte d'état civil et d'assurer la motivation formelle des décisions de refus d'une mention en marge d'un acte de l'état civil, de transcription dans un registre de l'état civil ou d'inscription, sur la base de cet acte, au registre de la population, des étrangers ou d'attente.
prévoir les mesures d’accompagnement adéquates dans toutes les procédures administratives qui s’appuient sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication, afin de préserver l’égalité de traitement des usagers.
mettre fin à la discrimination résultant du fait qu’un chômeur dont le partenaire est un travailleur salarié percevant un revenu limité est considéré comme cohabitant ayant charge de famille tandis qu’un chômeur dont le partenaire est travailleur indépendant est d’office considéré comme cohabitant sans charge de famille, quel que soit le montant du revenu (éventuellement limité) de son partenaire indépendant. A partir de la deuxième année de chômage, cette distinction entraîne une différence sensible dans le montant des allocations de chômage octroyées.
supprimer la discrimination existante en matière de passation de contrat de mariage de telle sorte que tout ressortissant belge, sans distinction de sexe dans son chef et celui de son futur conjoint, puisse faire dresser un contrat de mariage par un agent diplomatique ou consulaire belge investi des fonctions de notaire.
supprimer la sanction d’irrecevabilité liée à l’absence de courrier recommandé pour l’introduction d’une demande d’autorisation de séjour pour raisons médicales fondée sur l’article 9ter de la loi du 15 décembre 1980.
doter l’autorité fédérale d’une politique de communication et information performante en fixant les principes généraux sur lesquels doit s’appuyer la communication externe des différentes autorités administratives fédérales.
assurer un contrôle indépendant et effectif des établissements pénitentiaires et autres lieux de détention fédéraux.
faire entrer immédiatement en vigueur les dispositions de la loi de principes concernant l'administration pénitentiaire ainsi que le statut juridique des détenus du 12 janvier 2005 (loi de principes) qui ne nécessitent pas de mesures d’exécution et adopter à bref délai les arrêtés royaux permettant de mettre en œuvre les autres volets de la loi de principes.
adapter le Code électoral afin que le vote des Belges résidant à l’étranger puisse se dérouler sans encombre en cas d’élections législatives fédérales anticipées.
adopter sans délai une base légale pour la délivrance des certificats de non-empêchement à mariage aux Belges désireux de se marier à l’étranger.
remettre la législation sur les allocations familiales pour travailleurs salariés en conformité avec le prescrit de l’article 17 de la Charte de l’assuré social et mettre ainsi fin à la discrimination constatée par la Cour constitutionnelle entre assurés sociaux ; cette discrimination consiste à permettre aux organismes de paiement des allocations familiales pour travailleurs salariés de récupérer pendant un an les allocations familiales versées indûment suite à une erreur de leur part tandis que la Charte rend une telle récupération impossible dans les mêmes circonstances dans le chef des autres institutions de sécurité sociale.
adapter la réglementation relative aux allocations aux personnes handicapées, afin que l’augmentation des allocations découlant d’une révision médicale programmée prenne cours le 1er jour du mois qui suit la date de révision.
transposer intégralement en droit belge la directive européenne 2005/36/CE et plus spécifiquement, pour les praticiens des professions sectorielles des soins de santé (médecin ayant une formation de base, médecin spécialiste, infirmier responsable de soins généraux, praticien de l’art dentaire, accoucheuse, pharmacien), exclure la possibilité de rejeter purement et simplement la demande de reconnaissance de la qualification professionnelle, en prévoyant les mesures de compensation telles que prescrites par l’article 14 de cette directive.
Remédier à l’absence de base légale affectant la délégation de pouvoirs accordée par l’Office des étrangers à certains postes diplomatiques et consulaires de refuser d’office la délivrance de visas pour études.
Modifier les articles 1411quater, §1er, et 1452 du Code judiciaire afin que les montants crédités sur un compte bancaire à la date où une saisie-arrêt ou une cession sort ses effets bénéficient de la protection des revenus versés sur un compte telle que voulue par le législateur.
Transposer intégralement en droit belge la directive 2010/18/UE du 8 mars 2010 et, notamment, reconnaître au personnel contractuel des ambassades étrangères et du SHAPE le droit au congé parental.
Fixer une durée de validité plus longue pour la carte d’identité électronique des personnes âgées.
Généraliser l'instauration d'un processus structuré et harmonisé de traitement des plaintes dans l'administration fédérale par la mise en place de services internes de plaintes dans tous les services publics fédéraux selon des standards de base communs.
Modifier la loi du 15 décembre 1980 telle que modifiée par la loi du 8 juillet 2011 en ce qui concerne les conditions dont est assorti le regroupement familial, afin d'y insérer des dispositions transitoires pour toutes les demandes introduites avant le 22 septembre 2011 et n'ayant pas encore fait l'objet à cette date d'une décision définitive.
Adapter la réglementation relative à l'octroi des allocations d'interruption en ce sens que le droit aux allocations est ouvert à partir du jour indiqué sur la demande d'allocations, lorsque tous les documents nécessaires dûment et entièrement complétés sont envoyés au bureau du chômage concerné dans le délai de deux mois, prenant cours le lendemain du jour indiqué sur la demande. Lorsque les documents dûment et entièrement complétés sont envoyés en dehors de ce délai, le droit aux allocations n'est ouvert qu'à partir du jour de leur envoi.
Lors de l’introduction d’une nouvelle mesure d’organisation interne, tenir compte, non seulement de l’efficience des procédures de travail internes, mais également de l’amélioration du service. L’introduction d’un nouveau système informatique ne peut pas se faire au détriment de la qualité du service aux usagers. Et lorsque c’est malgré tout le cas, l’administration doit alors réagir rapidement et de façon adéquate.
Etude d’impact et détermination de l’inté­rêt supérieur de l’enfant.
Rendre plus efficace le processus de gestion, allant de la commande, en passant par l’estimation, le contrôle et jusqu’au paiement, des états de frais et honoraires des prestataires de services dans les affaires pénales ; et libérer suffisamment de moyens budgétaires pour qu’ils puissent être payés en temps voulu.
Prendre les mesures générales et réglementaires permettant d'assurer la protection des droits et des besoins fondamentaux des détenus et la sécurité publique en temps de grève dans le secteur pénitentiaire.
Abroger l’article 22, § 1er, 5°, CNB, et prévoir des dispositions transitoires propres à régler les situations non résolues.
Les Belges qui ont fait toute leur carrière de l’autre côté de la frontière risquent de se retrouver pendant quelques années sans pension ni allocations. Le Médiateur fédéral recommande au parlement de prendre des mesures pour garantir leur droits sociaux.
Le Médiateur fédéral recommande au parlement d’installer une commission de surveillance auprès de chaque centre de psychiatrie légale, comme c’est le cas dans les autres établissements pour internés ainsi que dans les prisons.
Les entrepreneurs sont obligés d’enregistrer leurs activités à la Banque-Carrefour des entreprises via des codes, appelés codes Nacebel. Le Médiateur fédéral recommande au parlement d'évaluer la pertinence et l'efficacité de la sanction pour l'entrepreneur qui enregistre une activité sous le mauvais code Nacebel.
Le Médiateur fédéral recommande au parlement de réaliser une étude sur les mesures susceptibles de renforcer l’efficacité des tentatives d’éloignement à partir des maisons de retour, avant d’entreprendre la construction de nouvelles unités fermées au centre 127bis.
Le Médiateur fédéral recommande d’adapter la réglementation relative aux allocations aux personnes handicapées, afin que l’augmentation des allocations découlant d’une révision médicale d’office prenne cours le premier jour du mois qui suit la date de révision programmée.
Le Médiateur fédéral recommande de réexaminer la définition de la cohabitation légale, telle qu’introduite par la loi du 11 mai 2007 modifiant diverses dispositions relatives aux accidents du travail, aux maladies professionnelles et au fonds amiante, en ce qui concerne les cohabitants légaux, au regard de la définition de cohabitation légale telle que stipuléedans le Code civil.
Le Médiateur fédéral recommande de clarifier le point de départ du délai de trois mois prévu à l’article 71 du Code consulaire permettant au procureur du Roi de s’opposer à la délivrance d’un certificat de non-empêchement à mariage.
Le Médiateur fédéral recommande d’adopter une vision uniforme et un cadre clair des droits et obligations liés à la cohabitation légale, tenant compte non seulement des conséquences sur le plan du droit patrimonial et de la famille, mais applicables également à tous les secteurs du droit ; de déterminer, sur la base de cette vision uniforme, si une assimilation de la cohabitation légale est indiquée dans toute loi ou réglementation faisant référence au mariage ; d’appliquer, dans toute législation ou réglementation, une définition identique de la notion de cohabitation légale ; de centraliser à l’attention du citoyen des informations claires et complètes, de sorte qu’il puisse évaluer effectivement les conséquences de son choix d’une forme de vie commune.
Le Médiateur fédéral recommande d’indiquer explicitement dans la réglementation relative au tarif social que chaque consommateur final qui appartient à une catégorie d’ayants droit bénéficie du tarif social à dater de la prise d’effet de la décision qui lui confère la qualité de “client résidentiel protégé à revenu modeste ou à situation précaire” ; et d’adapter les modèles d’attestations, annexés à l’arrêté royal du 29 mars 2012, à délivrer par la DGPH afin, qu’outre la date de la décision, soit aussi indiquée la date de prise d’effet de cette décision, de sorte que même en cas d’échec de l’échange automatique de données, le tarif social puisse être correctement appliqué.
Dans son rapport d'enquête "Fouilles à nu", le Médiateur fédéral adresse 4 recommandations au Parlement pour assurer un meilleur équilibre entre la sécurité des prisons et la dignité des détenus. 
Le Médiateur fédéral recommande de modifier le Code des impôts sur les revenus de 1992 afin d’assurer un accès pour tous les citoyens à la procédure de dégrèvement d’office prévue en son article 376 suite à une déclaration d’inconstitutionnalité d’une disposition fiscale par la Cour constitutionnelle.
Dans son rapport d'enquête "La proposition de déclaration simplifiée : le SPF Finances est-il suffisamment clair et transparent envers le citoyen?", le Médiateur fédéral adresse une recommandation au Parlement fédéral pour simplifier les règles fiscales d'attribution des enfants à charge. 
Nous recommandons au Parlement d'inscrire un droit d'accès à internet dans la Constitution.